Coronvirus: En Egypte, la Grande pyramide de Guizeh a un message à faire passer

Le HuffPost avec AFP

INTERNATIONAL - “Restez chez vous, restez en sécurité”. La Grande pyramide de Guizeh a servi d’écran de projection ce lundi 30 mars au soir avec un message en lettres de lumière dédié à la lutte contre le nouveau coronavirus.

Projeté en grandes lettres vertes sur fond rouge et rédigé en anglais, le message était accompagné d’un second, en lettres bleues: “Merci à ceux qui veillent sur notre sécurité”, à destination des personnels mobilisés dans la lutte contre le Covid-19.

L’Égypte a enregistré officiellement 656 cas de coronavirus et 41 décès.

Devant une petite foule de journalistes convoqués pour l’occasion, le ministre du Tourisme et des Antiquités Khaled el-Enany a qualifié l’initiative de “message au monde entier”. Parallèlement, Khaled el-Enany a assuré que son ministère travaillait “très dur à l’assainissement et à la désinfection de tous les hôtels de tourisme, bateaux, monuments, musées, afin d’être prêts à accueillir” les touristes après la fin de la pandémie.

 

En Egypte, pendant l'épidémie de coronavirus, la grande pyramide de Guizeh mobilisée avec cette mise en lumière

 

Le tourisme égyptien en difficulté

Le tourisme, poids lourd de l’économie égyptienne, a longtemps été moribond après les années d’instabilité politique ayant suivi la révolte de 2011.

Pour ce secteur, qui enregistrait depuis 2017 un retour progressif des visiteurs étrangers sur les bords du Nil et de la mer Rouge, la pandémie de Covid-19 marque un nouveau coup dur.

“Nous avons perdu des milliards de dollars, mais notre priorité était très claire: la santé des Égyptiens et des touristes”, a dit le ministre lundi soir sans donner de précisions sur les pertes liées à l’irruption de la pandémie en Égypte.

Le plateau de Guizeh est un des hauts lieux du tourisme égyptien et des spectacles son et lumière y sont régulièrement organisés pour les touristes. 

Face à la pandémie, les autorités égyptiennes ont notamment décrété l’arrêt des vols internationaux, la fermeture des musées et sites archéologiques jusqu’au 15 avril.

Outre les personnels hospitaliers, l’Égypte a mobilisé des unités de l’armée dans la lutte...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post