Covid-19 : Zoos et parcs d’attractions vides, des loisirs en souffrance

·2 min de lecture

Fermés jusqu’à nouvel ordre. En raison de l’épidémie du Covid-19, les zoos et les parcs d’attractions n’ont pas eu d’autres choix que de cesser leurs activités, il y a plus de 3 mois. Que se passe-t-il en ce moment dans ces lieux habitués à la foule? Et comment préparent-ils la réouverture?

Même vidés de leur public, les sites ne sont pas abandonnés. C’est le cas du zoo de Beauval, situé à Saint-Aignan,dans le Loir-et-Cher, connu pour ses pandas. L'établissement vise une réouverture le 6 avril. Son objectif : limiter l’impact de cette crise. 500 salariés sont en chômage partiel et 250 toujours en activité. «Notre priorité c’est le bien-être de nos pensionnaires. Nos animaux n’y peuvent rien si nous sommes fermés, ils ont la même qualité de vie, même si certains s’étonnent de voir moins de monde», commente auprès de Paris Match Rodolphe Delord, directeur du ZooParc de Beauval et président de l’association française des parcs zoologiques.

Des travaux d’embellissements et de rénovation

Sur le terrain, 100% des soigneurs, vétérinaires, biologistes veillent à la santé des fauves, girafes, éléphants, etc… Le zoo profite de cette fermeture pour faire des travaux d’embellissements et de rénovation. Enfin, le service espace vert s’occupe d’entretenir la végétation mais aussi de créer de nouveaux décors. Ces investissements ont pour but de rendre le parc «encore plus prêt et encore plus beau pour accueillir notre public», annonce Rodolphe Delord.

Avec la fermeture le 30 octobre et le premier confinement, l’activité de l’année 2020 du zoo n’a pu se faire que sur 5 mois avec un total d’1,2 million de visiteurs, soit une baisse de 25%. Le directeur souhaite une réouverture «idéale» qui s’accompagnerait des restaurants et hôtels pour reprendre une activité «normale». Confiant, il ajoute : «On devrait traverser cette crise ! Le zoo de Beauval a les reins solides».

"Nos attractions ne sont pas comme des voitures au garage, elles ont besoin de fonctionner en permanence"

Le parc Asterix, lui, prévoit sa réouverture pour(...)


Lire la suite sur Paris Match