Coronavirus : Comment vont s’organiser les tests des élèves en école primaire ?

·1 min de lecture

CINQUIEME VAGUE - Jean-Michel Blanquer a annoncé ce jeudi midi que la règle du « un cas = classe fermée » laisserait place à un dépistage de toute la classe au primaire pour éviter de multiplier les fermetures

EDIT du 26 novembre : Cet article a été complété avec les précisions apportées par Jean-Michel Blanquer sur France Inter

En marge des mesures annoncées par Olivier Véran pour endiguer la cinquième vague de l’épidémie de coronavirus, Jean-Michel Blanquer a pris la parole ce jeudi midi. Le ministre de l’Education Nationale a indiqué que la règle du « un cas positif = classe fermée » dans le primaire serait remplacée par des tests pour toute la classe, seuls les élèves positifs étant ensuite maintenus à l’isolement. 20 Minutes vous dit tout sur le fonctionnement de cette nouvelle mesure.

Quand cette mesure sera-t-elle mise en place ?

Les services du ministère ont indiqué à 20 Minutes une mise en place progressive du dispositif dans le courant de la semaine prochaine, avec pour objectif une généralisation effective le 6 décembre. « Les règles seront précisées au début de la semaine, pour laisser le temps aux établissements de s’organiser », indique-t-on.

Il faut noter que, depuis mi-octobre, dix départements expérimentent déjà le dépistage systématique dans la classe dès qu’un élève est testé positif au coronavirus : l’Aisne, l’Ariège, la Côte-d’Or, les Landes, la Manche, le(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus EN DIRECT : Fin de la fermeture systématique des classes, le test PCR valable 24h
Coronavirus : 6.000 classes sont actuellement fermées en France, un record depuis la rentrée
Coronavirus : Le nombre de tests de dépistage a bondi de 40 % la semaine dernière

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles