Coronavirus : la ville de Nancy craint une troisième vague

Nancy (Meurthe-et-Moselle) est la ville de France où le Covid-19 circule le plus. Depuis quelques jours, son taux d'incidence flambe : 275 cas pour 100 000 habitants, soit presque deux fois plus que dans le reste du pays. Les habitants sont préoccupés par cette remontée à quelques heures du réveillon de Noël. "Quand on voit ce qui s'est passé aux États-Unis avec Thanksgiving, et même au Canada, c'est une montée en flèche", s'inquiète une femme. Le maire demande un reconfinement Le professeur et infectiologue au CHRU de Nancy Christian Rabaud a déjà anticipé cet effet "fêtes de famille" : jour après jour, il actualise les données du Covid-19 dans un graphique en fonction du R0, le taux de reproduction du virus. Depuis la sortie du confinement, le R0 est de nouveau supérieur à 1, signe que la maladie se propage avec un impact inévitable sur la réanimation. "En mettant un R0 un peu plus élevé autour du réveillon, la remontée est beaucoup plus brutale. Si on se reporte à nouveau à fin janvier, dès fin janvier, on est à 5 000 lits", précise Christian Rabaud. Il s'agit du maximum de la capacité hospitalière en réanimation en France. Pour éviter ce scénario, le maire de Nancy demande un reconfinement dès le 28 décembre.