Coronavirus: Le variant Delta gagne du terrain en Italie

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: LE VARIANT DELTA GAGNE DU TERRAIN EN ITALIE

MILAN, Italie (Reuters) - Le variant Delta du COVID-19, qui circule activement en Europe, gagne du terrain en Italie où il représentait près de 22,7% des cas au 22 juin, selon des données publiées vendredi par l'Institut national italien de la santé (ISS).

Dans la précédente enquête de ce type, le variant Delta, hautement contagieux, ne représentait que 1% des cas au 18 mai. Le variant Alpha, qui représentait 88,1% des cas au 18 mai, ne représentait plus que 57,8% des infections au 22 juin.

"En Italie, où la couverture vaccinale n’a pas encore atteint un niveau suffisant, la propagation de variants plus contagieux pourrait avoir une incidence significative", a déclaré l'institut.

Le variant Delta, détecté pour la première fois en Inde en décembre 2020, s'est propagé dans une centaine de pays et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est récemment inquiétée de sa prédominance à l'échelle mondiale.

L'ISS a précisé que son enquête n'incluait pas tous les cas de variant, mais seulement ceux détectés le jour où elle a été réalisée. Il a ajouté que le variant Kappa (autre variant indien moins contagieux) n'avait pas été détecté ce jour-là, bien que plusieurs cas aient été signalés.

Les données montrent également une augmentation de la proportion du variant Gamma, identifié pour la première fois au Brésil, qui représentait 11,8% des cas au 22 juin, contre 7,3% au 18 mai.

L'Italie a recensé 127.587 décès liés au COVID-19 depuis le début de l'épidémie en février 2020, soit le deuxième bilan le plus élevé d'Europe après la Grande-Bretagne et le huitième au monde. Le pays a signalé 4,26 millions de cas à ce jour.

Environ 25% des Italiens ont reçu au moins une dose de vaccin alors que 32% d'entre eux ont été entièrement vaccinés.

(Reportage Emilio Parodi, version française Laura Marchioro, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles