Coronavirus : vague de recrutement dans les hôpitaux

L'épidémie de Covid-19 frappe la France entière, en ce début de mois de novembre. Aussi, le centre hospitalier de Toulouse (Haute-Garonne) a besoin de renforts : 150 personnels paramédicaux précisément. Les entretiens ont lieu par visioconférence. "Peut-être qu’on aura des agents disponibles […] mais effectivement on aurait vraiment besoin d’un peu plus de renforts", confie Françoise Baillé, cadre de santé recruteur, aux journalistes de France Télévisions. En trois jours, une centaine de candidats vont être auditionnés. Besoin de soutien L’enjeu est de taille : faire face à l’afflux considérable de malades. Au CHU de Toulouse, 199 patients Covid sont hospitalisés dans 600 soins continus. "Ce sont des patients qui sont atteints à risque de dégradation", explique le Pr. Nassim Kamar, mentionnant un "jeune homme d’une trentaine d’années, […] que l’on prépare pour passer en réanimation". 12 lits supplémentaires vont être ouverts la semaine prochaine par le service. En attendant les recrutements, des internes d’autres services viennent en renfort, ainsi que 44 infirmiers diplômés qui ont spécialement arrêté les cours pour venir prêter main forte à l’hôpital.