Coronavirus : La vaccination pour les moins de 50 ans fragiles, ça commence ce samedi

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

EPIDEMIE - Aucune prescription médicale ne sera demandée aux personnes concernées

Une nouvelle population cible pour accélérer face au Covid-19. Alors que la vaccination était pour l’heure autorisée à tous en France à partir de 55 ans, la voici désormais ouverte, depuis ce samedi, « à quelque 4 millions de Français fragiles », comme l’avait annoncé Olivier Véran.

Il s’agit des adultes qui « souffrent de maladies chroniques », soit une extension à tous les adultes de la liste des pathologies qui ouvraient jusque-là la vaccination aux 50-54 ans. Cette liste comprend notamment les pathologies cardiovasculaires, l'« hypertension compliquée » (et non l’hypertension courante, très répandue), l’obésité (indice de masse corporelle supérieur à 30) ou les antécédents d’AVC.

Le contrat de confiance

Pour autant, aucune « prescription médicale » ne sera demandée, a indiqué le ministère de la Santé : « Sur déclaration de leur(s) comorbidité(s), (ces majeurs) pourront être vaccinés avec les vaccins Pfizer-BioNTech ou Moderna ».

Le risque : que certains soient tentés d’être vaccinés sans être réellement atteints de ces pathologi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Que pensez-vous du pass sanitaire qui sera obligatoire pour participer aux événements de plus de 1.000 personnes ?
Vaccination à Cannes : Contre l’avis du gouvernement, la ville annonce l’élargissement aux plus de 40 ans
Coronavirus : Emmanuel Macron dévoile un déconfinement en quatre étapes d'ici fin juin