Coronavirus : le vaccin sera-t-il obligatoire ?

Mardi 10 novembre, Damien Mascret, spécialiste santé de France Télévisions, l’annonce : "Il y a très peu de risques que le vaccin soit obligatoire". Tout d’abord car "il faudra la confiance" et "l’adhésion des Français", ainsi que l’a rappelé le conseil scientifique dans son avis du 9 juillet 2020. Une enquête réalisée dans 15 pays montre que si 77% des personnes ont l’intention de se faire vacciner, elles sont seulement 54% en France à le souhaiter. Les Français sceptiques En effet, "beaucoup de gens trouvent que les essais ont été un peu trop vite et ont l’intention d’attendre, même parmi ceux qui veulent se faire vacciner". Par ailleurs, une incohérence majeure est soulevée fréquemment : celle de "rendre ce vaccin obligatoire alors qu’à côté, il y a des vaccins, comme par exemple le vaccin saisonnier contre la grippe, qui n’est pas obligatoire", ajoute Damien Mascret. Le vaccin sera toutefois certainement recommandé, voire "fortement recommandé", estime le médecin et journaliste.