Coronavirus: Pas de vaccin américain ou britannique en Iran, dit Khamenei

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: PAS DE VACCIN AMÉRICAIN OU BRITANNIQUE EN IRAN, DIT KHAMENEI

DUBAI (Reuters) - Le guide suprême de la Révolution iranienne, Ali Khamenei, a interdit vendredi au gouvernement d'importer des vaccins COVID-19 des Etats-Unis ou de Grande-Bretagne.

"Les importations de vaccins américains ou britanniques sont interdites. Je l'ai dit aux responsables et je le dis publiquement maintenant", a déclaré Ali Khamenei lors d'un discours retransmis à la télévision.

"Je n'ai pas confiance en eux. Parfois, ils veulent tester leurs vaccins sur d'autres pays (...). Si les Américains ont été capables de produire un vaccin, ils ne devraient pas connaître un tel fiasco sanitaire dans leur pays."

L'Iran, pays du Moyen-Orient le plus endeuillé par le nouveau coronavirus, a lancé à la fin du mois dernier des premiers essais cliniques sur l'être humain d'un candidat vaccin développé par ses soins.

Ali Khamenei a également déclaré que l'Iran pourrait obtenir des vaccins "auprès d'autres pays fiables", sans citer ses alliés chinois ou russe.

"Je ne suis pas confiant envers la France en raison de leur histoire de sang contaminé", a ajouté le guide suprême de la Révolution, en référence au scandale sanitaire des années 1990.

Evoquant l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, Ali Khamenei a déclaré qu'il n'était pas pressé de voir les Etats-Unis réintégrer l'accord, tout en réclamant une nouvelle fois une levée immédiate des sanctions américaines, rétablies sous la présidence de Donald Trump.

(Parisa Hafezi; version française Jean-Stéphane Brosse)