Le coronavirus va-t-il transformer le logement dont on rêve?

Litzler, Jean-Bernard
/ HQuality/shutterstock

Depuis le confinement, les maisons ont plus la cote que les appartements, et les espaces de télétravail chez soi prennent tout leur sens. Le coronavirus pourrait laisser des traces dans nos intérieurs.

Et si l’épidémie que nous traversons actuellement laissait des traces dans nos manières de concevoir notre logement? À défaut de transformer forcément la réalité, le Covid-19 pourrait bien faire évoluer nos rêves en la matière. L’architecte ukrainien Sergeï Makhno a ainsi détaillé pour le site britannique Dezeen sa vision du type d’habitation qui sera à l’avenir le plus recherché.

» LIRE AUSSI - Coronavirus: les différents scénarios de l’impact de la crise sur l’immobilier

1) Une maison plutôt qu’un appartement

De ce côté-là, pas grand-chose de neuf, le parc français est majoritairement constitué d’habitations individuelles (56% des logements) même si cette part tend à diminuer légèrement. Une chose est sûre: même si la lutte contre l’étalement urbain milite pour un habitat plus concentré, toutes les enquêtes d’opinion montrent que l’habitat rêvé des Français reste la maison avec jardin. Dès le début du confinement, Paris se serait vidé de près de 17% de sa population, partie rejoindre sa maison de campagne. Un lieu où l’on dispose d’espaces, souvent de verdure et où l’on est isolé de ces nouvelles angoisses que sont les voisins, les poignées de portes d’immeuble ou les ascenseurs.

2) Une maison-bunker plutôt qu’ouverte à tous les vents

À défaut de chercher du côté des survivalistes et de ceux qui craignent l’apocalypse, il est clair que le cocon douillet doit permettre de se protéger de l’extérieur. Selon Sergeï Makhno, l’épidémie pourrait même sonner le glas des vastes salons-cuisines entièrement ouverts. Il imagine des entrées avec de véritables sas où l’on pourrait laisser ses affaires, vêtements et chaussures pour préserver l’intérieur.

3) Une habitation autosuffisante en eau et en énergie

Il est sûr que le confinement et les craintes de manquer ont (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Ce site veut vous aider à trouver un logement adapté à votre personnalité 
Voici à quoi ressemble le logement idéal des Français