On a vérifié sept affirmations de Didier Raoult devant la commission d’enquête Covid-19 de l’Assemblée nationale

franceinfo

"Je ne suis pas d'accord pour que l'Etat prenne des décisions médicales à la place des médecins". Durant trois heures, mercredi 24 juin, l'infectiologue Didier Raoult a été auditionné par la commission d'enquête Covid-19 de l'Assemblée nationale. Entre accusations et défense de ses résultats (notamment autour de l'hydroxychloroquine), le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille est revenu sur la crise sanitaire du coronavirus. La cellule #VraiOuFake de franceinfo a passé au crible sept affirmations du professeur Raoult sur cette crise sanitaire.


1La mise en place du confinement ne reposerait pas sur des "données scientifiques établies"

• Ce qu'a dit Didier Raoult. Fallait-il confiner le pays ? Pour le professeur Didier Raoult, l'efficacité d'une telle mesure, "n’a jamais été démontrée" : "La décision du confinement comme celle [du port] des masques dans la rue ne reposent pas sur des données scientifiques établies, claires et démontrables", a-t-il affirmé devant la commission d’enquête.

• Pourquoi ça se discute. Plusieurs chercheurs interrogés par franceinfo s’accordent à dire que cette mesure de "dernier ressort" était nécessaire "pour infléchir la courbe épidémique", faute d’une campagne efficace de tests et de traçage en amont. "Il aurait même fallu confiner plus tôt", estime l’épidémiologiste Pascal Crépey, enseignant-chercheur à l’Ecole des hautes études en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi