Coronavirus/USA: Le nombre d'hospitalisations bondit de 50% en Californie

CORONAVIRUS/USA: LE NOMBRE D'HOSPITALISATIONS BONDIT DE 50% EN CALIFORNIE

SACRAMENTO, Californie (Reuters) - Une flambée des cas de contamination au coronavirus a été constatée en Californie au cours du week-end écoulé, celui de la fête nationale américaine, mettant sous pression certains centres hospitaliers de l'Etat et provoquant la fermeture temporaire du capitole à Sacramento pour désinfection.

Au cours d'un point de presse, le gouverneur Gavin Newsom a déclaré que le nombre de personnes hospitalisées à cause du COVID-19 avait augmenté de 50% au cours des quinze derniers jours, pour s'élever à environ 5.800 patients.

Environ un tiers de ces nouvelles hospitalisations ont eu lieu dans le comté de Los Angeles, selon des registres locaux, avec quelque 630 cas confirmés ou suspects de contamination au coronavirus nécessitant des soins intensifs.

Des représentants des services de santé ont indiqué que 50% des hospitalisations dans le comté concernaient des patients âgés de 18 à 40 ans.

Plus de 271.000 Californiens ont été testés positifs au coronavirus depuis le début de l'épidémie, dont 11.529 au cours des vingt-quatre dernières heures, montrent des données officielles de l'Etat. Environ 6.300 patients sont morts.

En Floride, plusieurs comtés de Miami ont fait marche arrière sur le déconfinement, ordonnant lundi la fermeture des salles des restaurants. Quelque 48.000 cas ont été recensés à Miami et ses environs, où résident 2,8 millions de personnes.

L'épidémie de coronavirus a tué plus de 130.000 personnes aux Etats-Unis, et une moyenne de 50.000 cas de contamination supplémentaires sont recensés quotidiennement au niveau national, contre 20.000 en moyenne quelques semaines plus tôt.


(Sharon Bernstein, Lisa Shumaker et Zachary Fagenson; version française Jean Terzian)

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.