Coronavirus : un car Flixbus venant de Milan confiné à Lyon

SANTÉ - Les autorités ne prennent pas de risque face à coronavirus. À Lyon, un bus de la compagnie Flixbus, en provenance de Milan après des étapes à Turin et Grenoble, a été placé en confinement dans la matinée, relaie Le Parisien. Il était stationné dans la gare routière de Lyon Perrache. 

À bord du véhicule arrivé aux alentours de 7h du matin dans la capitale des Gaules, se trouvait une personne suspectée d’être contaminée par le coronavirus. Durant le week-end, plusieurs villes du nord de l’Italie, en Lombardie et Vénétie, ont mis en place des mesures de quarantaine. Dans “la botte”, plus de 150 cas ont été recensés ces derniers jours, et quatre personnes sont décédées

L’Agence Régionale de Santé a pu effectuer des vérifications à bord du bus, alors que le Samu et Santé Publique France étaient également sur place.

Le bus a été entièrement évacué peu après 13H00, par petits groupes de passagers, tous porteurs de masques, encadrés par des secouristes, a constaté une journaliste de l’AFP.

Selon le site d’information LyonMag, l’un des chauffeurs de nationalité italienne, pris d’une forte toux, avait auparavant été évacué en ambulance pour subir des analyses. Version étayée par un couple de voyageurs de 24 ans, monté dans le bus à Lyon avant le confinement, et autorisé à repartir avant l’évacuation des autres passagers.

“Au bout de dix minutes, le bus a été +cloisonné+. On a été tous enfermés, sans avoir d’information de la part de la police, pendant plus de deux heures. On ne savait pas trop ce qui se passait”, a raconté Yanis aux médias sur place.

Des médecins sont venus ensuite les examiner et le couple a pu descendre du bus. “Le chauffeur a été transporté (à l’hôpital) et on attend les résultats”, a ajouté le passager. “On n’a pas eu de contact avec lui. S’il est contaminé, on va être rappelé”, a poursuivi sa compagne, Saloua.

Ce confinement fait écho aux inquiétudes qui touchent notamment les régions françaises limitrophes de l’Italie. Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a alerté le ministre de la Santé Olivier Véran sur la nécessité d’un plan d’urgence, rappelant les importants flux de populations entre son département et le pays voisin

Le préfet du département a d’ailleurs annoncé que des examens étaient en cours pour trois personnes, précise Le Figaro

Gage que la ville de Milan est source de préoccupations, un commissariat du XIIIe arrondissement de Paris a été fermé alors qu’une ressortissante chinoise venue porter plainte a présenté des symptômes. Elle revenait de la ville lombarde, selon Le ParisienLe commissariat a été fermé le temps d’être nettoyé et les policiers ayant été en contact avec les trois touristes confinés. La quarantaine a finalement été levée ce midi.

À voir également sur Le HuffPost: Coronavirus: un village ukrainien se révolte pour ne pas accueillir des personnes évacuées de Chine

LIRE AUSSI

La France "active" 70 hôpitaux face au coronavirus

À cause du coronavirus, Le Maire annonce "30 à 40%" de touristes en moins en France

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.