Coronavirus : une troisième vague envisagée

Le conseil scientifique évoque la possibilité de plusieurs vagues successives entre la fin de l'hiver et le printemps 2021. "Cela s'explique parce que les températures baissent et le virus aime ça", explique le médecin et journaliste Damien Mascret, sur le plateau de France 2. "D'autre part, la population est peu contaminée pour l'instant, il reste encore beaucoup de gens qui peuvent s'infecter, dès qu'on baisse la garde l'épidémie repart", explique Damien Mascret. Quelle stratégie possible ? Le conseil scientifique évoque une "stratégie de suppression de la circulation virale". Le deuxième confinement, plus souple, va faire baisser les nouvelles contaminations très lentement, "sans doute jusqu'à mi-décembre". La stratégie consisterait "à éviter de repasser au-dessus de ce seuil de 5 000. Chaque fois qu'on passera au-dessus de 5 000 on prendra des mesures très vives, type premier confinement, mais très brièvement, peut-être pendant deux semaines", explique Damien Mascret.