VIDEO. Coronavirus : Comment le traçage numérique pourrait modifier notre société post-confinement

Laure Cometti et Hélène Sergent

LIBERTES - Le gouvernement envisage de mettre en place, sur la base du volontariat, une application de traçage des « interactions sociales » pour endiguer le coronavirus, signe que l’épidémie infecte aussi le champ des libertés individuelles

La France va-t-elle emboîter le pas à Singapour ou à la Corée du Sud et recourir à des outils de surveillance pour endiguer l’épidémie de coronavirus ? Après des atermoiements, le gouvernement a présenté ce mercredi les pistes d’une application de « contact tracing ». « Dans le combat contre le Covid-19, la technologie peut aider. Nous ne voulons fermer aucune porte », avance Cédric O dans un entretien au Monde.

Le secrétaire d’Etat en charge du Numérique pourrait en dire plus sur ce projet d’application mobile basée sur le volontariat, lors de son audition devant la commission des Lois de l’Assemblée prévue ce jeudi. Mais l’utilisation des nouvelles technologies et des (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus: Selon Christophe Castaner le traçage numérique n’est « pas dans la culture française »
Coronavirus en Occitanie : Forfaits, ordinateurs… Des dispositifs pour aider les étudiants en précarité numérique
Coronavirus : Collecte de données de santé, géolocalisation… A quoi le pistage numérique pourrait-il ressembler ?
Outils numériques : Un site Internet et un numéro de téléphone pour aider les Français
Coronavirus : Les opérateurs vont bientôt livrer des données de géolocalisation à la Commission
Coronavirus : L'attestation numérique de déplacement constitue-t-elle un risque pour les données personnelles ?