Coronavirus: les touristes étrangers pourront revenir en Espagne à partir de juillet

Alors que le déconfinement a débuté depuis deux semaines en Espagne, le chef du gouvernement Pedro Sanchez a annoncé, ce samedi 23 mai, la réouverture prochaine des frontières pour les touristes étrangers, ainsi que la reprise du championnat de football.

« Le plus dur est passé [...]. Nous avons surmonté la grande vague de la pandémie », a déclaré le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez lors d’une conférence de presse, ce samedi 23 mai.

Deux semaines après le début du plan de déconfinement, l’Espagne, l'un des pays les plus endeuillés d'Europe avec plus de 28 000 morts, a franchi une nouvelle étape en autorisant le retour des touristes étrangers à partir du mois de juillet.

À lire: La riposte, pays par pays – En Espagne, d’une réaction tardive à l’un des confinements les plus stricts

« Je vous annonce qu'à partir du mois de juillet, l'entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en conditions de sécurité. Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays », a annoncé le chef du gouvernement. Une aubaine pour l’économie du pays puisque le marché du tourisme en Espagne, deuxième destination touristique mondiale, représente 12% de son PIB.

Réouverture des bars, hôtels et musées à Madrid et Barcelone

« Nous garantirons que les touristes ne courent aucun risque et qu'ils n'apportent pas non plus de risques à notre pays », a rajouté Pedro Sanchez qui a toutefois tenu à rappeler que le virus était toujours présent et qu’il fallait « le maintenir à distance ». Le gouvernement a d’ailleurs obtenu de justesse, mercredi 20 mai, le vote du Parlement l’autorisant à prolonger jusqu’au 6 juin les mesures d’exception pour lutter contre la pandémie.

Le déconfinement progressif planifié jusqu’à fin juin progresse également dans les grandes villes, principaux foyers de contamination du virus. À partir du lundi 25 mai, les terrasses de bars, hôtels et musées pourront rouvrir à Madrid et Barcelone à condition que de strictes limitations du nombre de clients soient respectées. Dans le reste du pays, où le déconfinement avait déjà commencé, la nouvelle phase prévoit la réouverture des plages, piscines et cinémas.

Le championnat de football redémarre

Le football espagnol entame également son déconfinement. Mis à l'arrêt à cause de la pandémie de Covid-19, le championnat de football espagnol reprendra la semaine du 8 juin. Le chef du gouvernement Pedro Sanchez a déclaré qu'à cette date « la reprise des grandes compétitions sportives et professionnelles, et en particulier la Liga, sera autorisée ».

Manifestation en voiture contre le gouvernement

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

À l’appel du parti d’extrême droite Vox et de son leader Santiago Abascal, des milliers de personnes ont manifesté, ce samedi 23 mai, dans la plupart des capitales des 52 provinces espagnoles. Tous enfermés dans leurs voitures aux vitres grandes ouvertes, les manifestants ont exigé la démission du chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez. Ils estiment que sa gestion de la crise sanitaire est désastreuse et qu’il est à la tête d’un « gouvernement socialo-communiste dangereux » pour les intérêts de l’Espagne.

Près de la porte d'Alcalá, à Madrid, les manifestants avaient choisi de klaxonner pour extérioriser leur indignation. En plus des klaxons, on pouvait entendre des cris et des slogans tels que « Sanchez démission » ou « laissez-nous gouverner le pays pour éviter sa faillite et sa ruine ».