Coronavirus : timide déconfinement en Algérie sur fond de crise économique

franceinfo avec AFP

Une partie des commerces a commencé à rouvrir dimanche 7 juin en Algérie dans le cadre de l'assouplissement des mesures prises pour lutter contre le nouveau coronavirus, le confinement partiel restant en vigueur dans la majeure partie du pays jusqu'au 13 juin. La "feuille de route" du gouvernement dévoilée le 4 juin prévoit une opération de déconfinement "progressive, flexible et adaptée à la situation épidémiologique" avec une reprise d'une partie des activités commerciales.

Sont notamment autorisés à ouvrir dès le 7 les agences de voyage, les agences immobilières, les entreprises du secteur du BTP, les coiffeurs pour hommes – pas pour femmes , les artisans, les fast-food pour la vente à emporter, les galeries d'art, les boutiques de sport, de jeux et de jouets ainsi que les pâtisseries. Tous les commerçants sont tenus de respecter de strictes mesures de prévention.

Couvre-feu

La seconde phase du plan de déconfinement, qui doit débuter le 14 juin, concernera d'autres activités comme les déplacements en taxi ainsi que la restauration. Fin mai, le gouvernement a reconduit le confinement partiel à domicile jusqu'au 13 juin dans 44 des 48 wilayas (préfectures) d'Algérie et l'a totalement levé dans les quatre autres préfectures, dont trois dans l'extrême Sud désertique du pays.

Les mesures (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi