Coronavirus: Les tests réguliers des salariés du tourisme élargis à toute la Grèce

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LES TESTS RÉGULIERS DES SALARIÉS DU TOURISME ÉLARGIS À TOUTE LA GRÈCE

ATHENES (Reuters) - La Grèce a élargi jeudi à l'ensemble de son territoire l'obligation de dépistage régulier des personnels du secteur de la restauration et du tourisme non vaccinés contre le COVID-19, alors que ces tests étaient jusqu'ici seulement imposés dans certaines îles très fréquentées.

Pour tenter de sauver sa saison estivale après une année 2020 sinistrée par la pandémie, la Grèce a imposé la semaine dernière aux employés des restaurants, des groupes touristiques ainsi que des transports maritimes des principales zones touristiques du pays de se faire dépister deux fois par semaine pour diagnostiquer une éventuelle contamination par le coronavirus SARS-Cov-2.

Mais face à la recrudescence des nouvelles contaminations alimentée par le variant Delta - initialement découvert en Inde et particulièrement contagieux - le gouvernement grec a décidé d'élargir à tout le pays cette obligation qui ne concernait jusqu'ici que les îles de Mykonos, Santorin, Ios, Paros, ainsi que les villes crétoises d'Héraklion et Réthymnon.

(Reportage Angeliki Koutantou, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles