Coronavirus : Tests, isolement… Le point sur le protocole sanitaire à l’école

·1 min de lecture

EPIDEMIE - Annoncé la veille de la rentrée, le précédent protocole avait été critiqué pour sa complexité

Face à la flambée des cas de coronavirus dans les établissements scolaires, qui engendrent des difficultés notamment pour les parents, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, lundi soir, un assouplissement du protocole sanitaire à l'école. Le précédent protocole, annoncé seulement la veille de la rentrée du 3 janvier dans la presse, avait été critiqué pour sa complexité et d’emblée légèrement modulé quatre jour plus tard. Ce lundi, face à la pagaille à l’école, dans les pharmacies et les laboratoires, c’est du côté des tests que l’exécutif a une nouvelle fois lâché du lest. 20 Minutes fait le point sur les nouveautés pour les élèves de moins de 12 ans, ceux de plus de 12 ans, les professeurs et le personnel scolaire.

Elèves de moins de 12 ans cas contacts

A partir de ce mardi, les élèves de moins de 12 ans, identifiés comme cas contact, doivent effectuer un simple autotest le jour même, un second à J+2 et un troisième à J+4. Si le premier test est négatif, une simple attestation sur l’honneur suffit pour un retour en cours.

Ces trois autotests seront gratuits, grâce à une attestation délivrée par l’école. Mais ils continueront à n’être distribués qu’en pharmacie. De plus, à partir de ce mardi, les parents ne doivent plus récupérer leur enfant immédiatement après qu’(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Le protocole sanitaire renforcé aussi dans les cantines des écoles primaires
Coronavirus : Trop de tests, absences de professeurs… Pour les parents, « le nouveau protocole est ingérable »
Coronavirus dans le Nord : Un maire décide de fermer l’école municipale à cause des contaminations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles