Coronavirus: Sydney impose un confinement de ses plages

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: SYDNEY IMPOSE UN CONFINEMENT DE SES PLAGES

SYDNEY (Reuters) - Près d'un quart de million de personnes résidant dans les banlieues nord de Sydney, près des plages, sont soumises samedi à un confinement strict qui durera jusqu'à minuit mercredi, afin de contenir un "cluster" (foyer d'infection) qui, selon les autorités, pourrait se propager dans toute la ville.

Les autorités annonceront dimanche si des mesures sanitaires supplémentaires seront imposées à toute la ville de Sydney, la ville la plus peuplée d'Australie.

"Je veux que les choses soient claires, je veux demander aux habitants de Sydney, s'il vous plaît, s'il vous plaît, ne sortez pas ce soir, restez chez vous ces prochains jours à moins que vous ne soyez vraiment obligés de sortir", a déclaré Gladys Berejiklian, la première ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Le "cluster" signalé au nord de Sydney comptait déjà trente-neuf cas de contaminations samedi, deux cas supplémentaires étant encore en train d'être examinés.

L'Australie a évité de faire face à une grave crise sanitaire grâce à la fermeture de ses frontières internationales, à des mesures de confinement, en ayant recours à des campagnes de test et aux mesures de distanciation sociale.

Depuis le début de la pandémie, l'Australie a fait état d'environ 28.100 cas de contaminations au coronavirus.

(Lidia Kelly; version française Camille Raynaud)