Coronavirus : dans le sud-est, les indicateurs sanitaires à nouveau dans le rouge

·1 min de lecture

Alors que le gouvernement tente de réévaluer les mesures sanitaires pour contenir l'épidémie de coronavirus, les chiffres s'affolent dans le sud-est de la France. Et plus particulièrement dans deux départements : les Alpes-Maritimes et le Var. Dans le premier, et malgré le couvre-feu fixé à 18 heures, neuf personnes sont mortes dans les hôpitaux et 40 en EHPAD. Après une période d'accalmie, les patients qui ont contracté le virus sont à nouveau de plus en plus nombreux.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 27 janvier

La situation est très similaire dans le Var. En une semaine, le département a comptabilisé 58 décès, dont 35 dans des EHPAD. Trois établissements pour personnes âgées sont particulièrement touchés à Toulon, Saint-Tropez et Fréjus. Les clusters se multiplient par ailleurs et 55 personnes sont actuellement en réanimation dans les hôpitaux du département. La moitié d'entre eux a moins de 65 ans.

"C'est tendu"

Romain Alexandre, délégué départemental de l'Agence Régionale de Santé, ne cache pas son inquiétude. "On n'est pas dans une situation de saturation, des lits restent disponibles, mais c'est tendu. Nous allons probablement, d'ici à quelques jours, procéder à quelques déprogrammations pour permettre de disposer de ressources médicales et paramédicales pour armer davantage de lits." Or, c'est ce scenario de crise, celui qui impose de choisir entre les patients, que les responsables hospitaliers veulent à tout prix éviter.

C...


Lire la suite sur Europe1