Coronavirus : la Suède en difficulté face à la deuxième vague, sa stratégie critiquée

·1 min de lecture

Face à l'épidémie de coronavirus, la Suède est en difficulté. Alors qu'il avait fait jusqu'à présent le choix d'une stratégie atypique face à la crise sanitaire, avec très peu de mesures coercitives, le pays affronte actuellement une deuxième vague particulièrement forte, les hospitalisations liées au Covid ayant dépassé jeudi leur pic du 20 avril, avec 2.509 patients traités. Et le nombre de nouveaux cas est à un niveau record, entre 6.000 à 7.000 par jour en moyenne. Face à cette situation, les critiques se font de plus en plus nombreuses, et ce jusqu'au sommet de l'État. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 17 décembre

Alors qu'il commente rarement l'actualité, le roi de Suède Carl XVI Gustaf, dans le programme L’année de la famille royale, diffusé par la télévision SVT, a ainsi été interrogé sur sa vision de la gestion de crise. Après une grande inspiration et avoir un peu bafouillé, il a fait ce constat, sur un ton assez gêné : "Je crois que nous avons échoué, un trop grand nombre de personnes sont mortes et c’est terrible." 

Les plus de 70 ans particulièrement touchés

Échec, c’est aussi le terme repris par la commission chargée d’évaluer la réaction du gouvernement suédois, notamment sur la protection des plus âgés. Car sur les 7.800 morts, 7.000 ont plus de 70 ans. L’inspection des services médicaux affirme que dans les Ehpad, le gouvernement est principalement responsable. Le chef épidémiologiste est au centre des critiques car ...


Lire la suite sur Europe1