Coronavirus : la stratégie de la Suède n’a pas prouvé son efficacité

En Suède, on se promène sans masque, les bars et les restaurants sont ouverts. Aucun confinement généralisé de la population n’a été décrété depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Pour savoir si cette stratégie est efficace, il faut comparer le nombre de décès par millions d’habitants. En Europe, la Suède arrive à la 9e position, mieux que la France à la 5e, mais beaucoup moins bien que les autres pays nordiques, Danemark, Finlande ou Norvège, des pays qui ont opté pour un confinement et comparable en densité de population. Pas d’interdits, mais des restrictions En ce moment, la Suède fait face à une reprise épidémique très forte à tel point que le directeur de la santé de la région de Stockholm a dit avoir "besoin d‘aide". La stratégie suédoise change peu à peu. Depuis le 10 novembre, les mesures de restrictions se sont accrues : fermeture des lycées jusqu’au 6 janvier, interdiction des rassemblements de plus de huit personnes, fermeture des bars et restaurants à 22 h 30. Pour l’instant, il n’y a pas d’interdits, les autorités misant beaucoup sur la discipline de Suédois.