Coronavirus : pour sortir Paris du confinement, "la priorité est de tester le plus vite tout le monde" pour Emmanuel Grégoire

franceinfo

Pour sortir du confinement, "la priorité est de tester le plus vite tout le monde", a affirmé mercredi 8 avril sur franceinfo Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de Paris, alors que la maire Anne Hidalgo a formulé dix propositions au Premier ministre pour sortir Paris du confinement. "C'est le seul moyen d'engager un déconfinement", souligne Emmanuel Grégoire.

>> Suivez notre direct avec les dernières informations sur la pandémie

La mairie de Paris parle de "gestion du confinement", car il va être "extrêmement long", précise le premier adjoint. Il faudra le desserrer "très progressivement et de façon méthodique". La mairie de Paris va "prioriser car il n'y a pas assez de tests". La ville va commencer par les Ephad, pour ensuite "le généraliser aux agents du service public, pour s'assurer qu'il sont en bonne santé et qu'il ne représentent pas de danger pour les autres".

Des hébergements isolés pour les malades

La Ville de Paris propose également la mise en quarantaine des malades du Covid-19 en organisant leur hébergement. "Ce n'est pas la mairie seule" qui va mettre en place ces hébergements, précise Emmanuel Grégoire. "La situation est absurde. Les gens qui sont malades, vont, en rentrant chez eux, engager des contamination intrafamiliales." L'élu estime "impératif que, quand quelqu'un est malade, on puisse le protéger et protéger le risque de contamination". A Paris, "on a des dizaines de milliers de chambres qui sont vides", fait remarquer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi