Coronavirus : des soignants basques en renfort en Ile-de-France

·1 min de lecture

Face à l'afflux de malades de covid-19 dans les hôpitaux parisiens, la solidarité entre les régions se met en place. A l'Hôpital Marin d'Hendaye, qui dépend de l'AP-HP, plusieurs soignants du Pays Basque doivent partir dans les prochains jours vers la région francilienne pour soutenir les équipes déjà présentes sur place. Au micro d'Europe 1, Julie, aide-soignante dans l'hôpital basque, prend la direction du site d'Antoine-Béclère à Clamart pour y être formée. "Normalement, il y a une formation de trois jours en immersion directement là-bas, parce que la réanimation, c'est un service particulier", précise-t-elle.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 9 avril

 

Dix infirmiers et aides-soignants sont déjà présents en Ile-de-France ou s'apprêtent à prendre le relais pour des missions de 15 jours minimum. Tous sont volontaires. Pour la directrice médicale de crise de l'hôpital Marin d'Hendaye, Brigitte Soudrie, cette solidarité est nécessaire face à la situation. "Trois infirmiers, c'est un lit de réa de plus. Vingt personnes de plus, c'est X lits qui peuvent fonctionner. En plus, les personnes qui sont parties vont travailler en 12 heures. C'est une implication majeure", insiste-t-elle. 

Des volontaires nombreux

Pour arriver à envoyer du personnel en Ile-de-France, l'hôpital d'Hendaye a fait de nombreux efforts de réorganisations, explique la directrice de l'hôpital marin. "Ça ne suffit pas non plus de pouvoir revenir sur des jours de rep...


Lire la suite sur Europe1