Coronavirus : situation inquiétante en Guyane

Les équipes de la Croix-Rouge de Cayenne, en Guyane, ont accéléré le rythme depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Elles préparent quelque 2 000 colis alimentaires par semaine. Cette aide alimentaire est devenue indispensable pour certains. “Non seulement, ils ne travaillent pas, mais ils habitent dans des endroits difficiles”, explique Marie-Eugénie Nelly, une bénévole. L’État a débloqué trois millions d’euros, pour financer l’aide alimentaire d’urgence. Les chaînes de transmission Dans ce département français, plus d’un tiers de la population vivait déjà sous le seuil de pauvreté avant le début de la crise sanitaire et économique. “Avec le confinement, beaucoup de gens se sont retrouvés sans revenus”, souligne Katell Lepoulloin, responsable de la plateforme. Autres difficultés, la pauvreté et la densité de certains quartiers, notamment à Cayenne, où l’institut Pasteur étudie les chaînes de transmission du virus.