Coronavirus: Singapour et Australie veulent reprendre leurs liaisons aériennes

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: SINGAPOUR ET AUSTRALIE VEULENT REPRENDRE LEURS LIAISONS AÉRIENNES

SINGAPOUR (Reuters) - Singapour et l'Australie sont en discussions pour reprendre leurs liaisons aériennes sans imposer de mesures de quarantaine pour rouvrir leurs frontières fermées depuis près d'un an en raison de la pandémie de COVID-19.

Les deux Etats sont parvenus à maîtriser la propagation du virus grâce à la fermeture de leurs frontières, aux mesures de confinement et à des règles strictes de distanciation sociale.

Singapour négocie aussi avec l'Australie la reconnaissance de certificat de vaccination et la reprise des voyages, en priorité pour les étudiants et les déplacements d'affaires, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères de Singapour dans un communiqué.

La reprise du trafic aérien entre les deux Etats se ferait via une "bulle" aérienne.

"Nous travaillons avec Singapour en ce moment, potentiellement pour une bulle en juillet", a déclaré le vice-Premier ministre australien Michael McCormack, qui est également ministre des Transports, à la chaîne ABC.

Il a déclaré que l'Australie ouvrirait d'autres "bulles" au fur et à mesure de l'évolution des campagnes de vaccination.

Le gouvernement australien n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de Reuters pour de plus amples détails.

Singapour, principal hub aérien d'Asie, veut relancer son secteur du voyage et du tourisme. Après être parvenu à contenir les infections au COVID-19, Singapour a unilatéralement assoupli les mesures de quarantaine pour les voyageurs en provenance d'Australie et de certains pays, comme la Nouvelle-Zélande et la Chine.

(Aradhana Aravindan à Singapour et Colin Packham à Canberra, version française Matthieu Protard)