Coronavirus : Leroy Merlin, Airbnb, marché de Rungis… Comment ils s’adaptent au confinement avec de nouveaux services

Coronavirus : Marché de Rungis, Leroy Merlin, Airbnb… Comment ils s’adaptent au confinement avec de nouveaux services

La pandémie de Covid-19 n’épargne aucun secteur. Grande distribution, enseignes de bricolage, acteur du tourisme… Tous doivent se réinventer et innover pendant cette crise sanitaire inédite dans l’histoire récente. En voici quelques exemples.

Rungis à domicile 

Habituellement réservé aux professionnels, le plus grand marché de gros d’Europe, touché de plein fouet par la fermeture des restaurants puis des marchés, va s’ouvrir aux particuliers. Les habitants de Paris et sa petite couronne pourront profiter de fruits et légumes frais mais aussi de viandes et poissons de premier choix livrés à domicile à partir de la semaine prochaine.

Dès lundi, Rungis proposera en effet un site internet, “Rungis livré chez vous”, permettant d’acheter ses produits en ligne. Pour accéder à ce service, les commandes devront être d’au minimum 50 euros et le tarif de livraison sera proportionnel aux distances mais limité à 15 euros. 

“Forcément, avec la fermeture de la restauration et des marchés de plein vent, on a perdu deux de nos circuits de distribution. Mais le seul but doit être la fin de cette épidémie. De notre côté, il nous faut se réorganiser, être proactif et développer des alternatives”, explique Stéphane Layani, président du marché de Rungis, au Parisien.

Le bricolage en drive

Un robinet qui fuit, une ampoule à changer, un meuble à fixer… Tous ces petits travaux restent possibles pendant le confinement. Fermées jusqu’à nouvelle ordre, les enseignes de bricolage mettent en place un service de drive uniquement pour les produits de première nécessité. Castorama, Brico Dépôt et Leroy Merlin proposent un service de click and collect. Après avoir passé commande depuis votre salon, il est possible d'aller récupérer les marchandises dans l’un de ces magasins.

Carrefour et Intermarché innovent 

Face à la pandémie, les commerces d’alimentation restent évidemment ouverts pour continuer à nourrir la population. Cela ne les empêchent pas d’innover et d’adapter leurs offres. Intermarché a par exemple mis en place des horaires adaptés pour les plus âgés. Tous les jours de 8h à 8h30, seules les personnes âgées de plus de 70 ans peuvent entrer faire leurs courses, sur présentation de leur pièce d’identité.

Les chaînes de magasin Lidl, Aldi et Carrefour ont ajusté leurs heures d’ouverture afin d’allonger le temps de récupération de leur personnel. Carrefour a aussi lancé un nouveau service e-commerce, “Les Essentiels Carrefour”, pour permettre à ses clients de commander des paniers de produits alimentaires basiques pour être ensuite livré à domicile.

Airbnb aide les soignants à se loger

En réponse à la crise du coronavirus, Airbnb ne reste pas les bras croisés. Le géant américain de la location de logements entre particuliers a annoncé cette semaine qu’il allait mettre des logements à disposition du personnel soignant en première ligne face au Covid-19. Le tout gratuitement. 

À LIRE AUSSI >> Puis-je me faire rembourser des vacances annulées ?

Les propriétaires qui disposent d’un logement disponible peuvent se faire connaître sur la plateforme AppartSolidaire. Les soignants mais aussi ceux qui travaillent dans les EHPAD, les travailleurs sociaux mais aussi les bénévoles qui travaillent dans des centres d’hébergement accueillant des sans domicile fixe pourront utiliser cette plateforme.

Chaque propriétaire volontaire qui aura hébergé gratuitement un soignant ou un travailleur social durant cette opération bénéficiera d'un dédommagement à hauteur de 50 euros, versé par Airbnb pour chaque réservation.

Armani change de costume

À l’instar de la grande distribution et du tourisme, le secteur de la mode s’engage aussi contre le Covid-19. Le groupe italien Giorgio Armani a annoncé que ses usines de production allaient passer de la création de produits de luxe à la fabrication de tenues médicales à usage unique pour protéger le personnel soignant. Avec 8 215 morts, l’Italie est le pays qui comptabilise à ce jour le plus de décès liés au coronavirus dans le monde.

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>> 
Martin, Français expatrié en Chine : "La quarantaine, ce n'est pas la fin du monde"
>> 
Coronavirus : pourquoi la mortalité est-elle si élevée en Italie ?
>> 
Qui est Didier Raoult, le professeur qui pense avoir trouvé un remède contre le coronavirus ?
>> 
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>> 
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde

Ce contenu peut également vous intéresser :