À Rio, le Christ Rédempteur illuminé en hommage aux soignants du monde entier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
MERCI (Photo by Buda Mendes/Getty Images)
MERCI (Photo by Buda Mendes/Getty Images)

L’image est belle. Pour Pâques, le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro s’est drapé aux couleurs des pays du monde luttant contre le coronavirus. Sans oublier les soignants.

À Paris, la Tour Eiffel s’illumine ou s’éteint selon les événements. À Rio de Janeiro, l’icône de la ville est le Cristo Redentor. Et pour le dimanche de Pâques, la statue au sommet du Corcovado a servi à montrer l’unité des peuples à travers le monde. Blouse et portraits de soignants, drapeaux et messages d’espoir en toutes les langues, le symbole est fort dans le Brésil de Jair Bolsonaro.

Même le drapeau argentin a été projeté sur le Christ Rédempteur. L’unité face à la maladie plus forte que l’antagonisme entre les peuples. Ce lundi, le Brésil compte plus de 22 000 cas enregistrés et au moins 1 230 morts.

ESPERANCE (Photo by Buda Mendes/Getty Images)
ESPERANCE (Photo by Buda Mendes/Getty Images)

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>>
Immunité collective, chloroquine, aérosol... Le petit lexique du coronavirus
>>
Coronavirus en Espagne : pourquoi fait-il autant de dégâts ?
>>
Netflix, Picard, Steam, Zoom… Ces entreprises et secteurs qui tirent profit du confinement
>>
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>>
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>>
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles