Coronavirus : les restaurants tentés d'ouvrir

Dans le Vaucluse, ce restaurateur a ouvert lundi 1er février, malgré l'interdiction, après deux mois de fermeture. Les clients ont dû rester dehors pour déguster les plats du jour et afficher leur soutien. Les aides seront supprimées pour les restaurateurs hors la loi, a annoncé le ministre de l'Économie lundi matin. "Si on ne rouvre pas d'ici avril, ça sera très compliqué, si on n'a pas d'aides supplémentaires, on mettra la clef sous la porte", explique Julien Achard, restaurateur. Des établissements sanctionnés par une fermeture Depuis plusieurs jours, les contrôles de police se multiplient. À Paris, une patrouille a repéré des clients accoudés devant le restaurant ouvert pour la vente à emporter. Les policiers rappellent à l'ordre le propriétaire, pour les restaurateurs, l'amende de 135 euros est difficile à accepter. "On est fermé depuis le 1er novembre !", affirme la gérante. Dans une brasserie, les policiers ont trouvé deux clients assis en train de boire un verre, l'établissement devra fermer deux semaines. La semaine dernière, 24 établissements parisiens en infraction ont été sanctionnés par une fermeture.