Coronavirus : les restaurants fermés jusqu'au 15 janvier ?

Julien Calon, un restaurateur parisien, n'arrive pas à se projeter jusqu'au 15 janvier, trop loin d'après lui. La vente à emporter ne représente que 10% de son chiffre d'affaires, à peine de quoi payer le loyer. 21 de ses employés sont au chômage partiel, mais lui ne se paie pas alors qu'il travaille tous les jours pendant le confinement. Un autre restaurateur de Paris s'en sort mieux grâce aux pizzas à emporter qui réalisent 5% de son chiffre d'affaires. Gauthier Silvente est prêt à attendre jusqu'au 15 janvier d'autant qu'il fermera deux semaines en décembre. Des aides pour les loyers ? Le ministère de l'Économie réfléchit à de nouvelles mesures pour soutenir le secteur de la restauration, plombé par la crise sanitaire. Mehmet Babur attend des aides pour les loyers, pour "ne pas stresser plus". Le gouvernement devrait faire des annonces début décembre pour leur donner des perspectives.