Coronavirus : reprise des transferts de patients vers l’étranger

Ce n’était pas arrivé depuis le mois d’avril : les transferts vers l’étranger ont repris. : À Thionville (Moselle), cinq patients sont partis dans la matinée du vendredi 6 novembre pour l’Allemagne. Les professionnels de santé se veulent rassurants. "Le patient qui part, c’est parce qu’il est stable, […] et que ça permet d’anticiper, d’avoir de la place en réanimation pour un patient qui ne sera pas stable", indique Marie-France Olieric, présidente de la commission d’établissement à l’hôpital de Thionville. Désengorger les services Au total, trois établissements sont concernés en Moselle. Ils ne sont pas pour autant saturés, précise Marie-Odile Saillard, la directrice du centre hospitalier Metz-Thionille. "On prend l’option de dire que la vague étant attendue la semaine prochaine, avec un pic attendu aux environs du 15 […] on anticipe, le choix est fait de dégonfler avec des patients qui sont stabilisés". La France entière étant touchée par le rebond épidémique, l’option de pouvoir transférer des patients vers l’Allemagne, à seulement 45 minutes de route, est plus que bienvenue.