Coronavirus : une rentrée scolaire sous haute surveillance

Lundi 4 janvier risque d’être une journée mouvementée dans de nombreux établissements scolaires en France. Cette rentrée pourrait s’avérer difficile à gérer pour le corps enseignant, mais aussi les parents d’élèves qui estiment être encore un peu dans le flou. "On attend de voir la première semaine comment cela va se passer mais c’est vrai qu’on aurait préféré quand même un dialogue anticipé pour cette rentrée", confie Nageate Belahcen, vice-présidente de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves). Retour en classe reportée chez nos voisins européens L’épidémie de coronavirus est de plus en plus intense chez certains pays européens. Face à une hausse des contaminations, plusieurs d’entre eux ont pris la décision de fermer les écoles lundi 4 janvier pour une période allant de plusieurs jours à plusieurs semaines. Une décision prise notamment en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, aux Pays-Bas, en Grèce, en Irlande et en Pologne.