Quand le coronavirus relance de manière plus criante les inégalités sociales