Coronavirus : le recours au chômage partiel peut être compliqué

Déjà 1,2 million de personnes bénéficient, en France, du chômage partiel depuis le début de la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19. Cette mesure a été mise en avant par les ministres de l'Economie, Bruno Le Maire, et du Travail, Muriel Pénicaud, afin de répondre à la chute de la demande, à cause du confinement. Pour autant, toutes les entreprises n'ont pas le même accès à cette mesure. Site internet saturé Ainsi, dans une brasserie parisienne le gérant tente, en vain, depuis dix jours de faire les démarches administratives pour ses quatre salariés. Le site internet n'est pas disponible, débordé par le nombre de demandes. Pareil pour le numéro de téléphone dédié. "Est-ce que je vais avoir l'habilitation ou pas ? Est-ce que ça va être fait avant ce délai d'impératif de paye de fin de mois ?", s'interroge ce chef d'entreprise. Selon l'Insee, l'activité économique a baissé de 35% depuis le début de la crise.