Coronavirus : la recherche d'un vaccin avance mais...

·1 min de lecture

Dans la quête d’un vaccin contre le coronavirus, les prochaines semaines pourraient être décisives. Le géant pharmaceutique Pfizer a commencé la production de centaines de milliers de doses de vaccins en Belgique et Moderna annonce qu’entre 20 et 40 millions de doses seront prêtes à être inoculées d’ici à la fin de l’année. Les deux laboratoires américains ont déjà mené des tests conclusifs sur au moins 30.000 patients : à ce stade, il n’y aurait pas de contre-indication à la distribution de ces produits. Ils attendent désormais le feu vert des autorités sanitaires pour les mettre sur le marché.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 26 octobre

Le lancement des campagnes de vaccination devrait varier selon les pays. La Chine, par exemple, a pris de l’avance : alors même que les tests cliniques ne sont pas terminés, des centaines de milliers de Chinois ont déjà été vaccinés, essentiellement des soignants ou des populations exposées. L’Allemagne quant à elle annonce les premières vaccinations pour le premier trimestre de l’année prochaine. Les autorités cherchent déjà à localiser des entrepôts destinés à stocker des doses qui doivent être maintenues entre -60 et -100 degrés.

Les premiers vaccins ne protégeront pas à 100%

Le calendrier devrait être à peu près le même aux États-Unis et en France, mais les premières vaccinations resteront ciblées. La généralisation de la vaccination ne devrait pas survenir avant l’été prochain. L’efficacité de ...


Lire la suite sur Europe1