Coronavirus : rebond de l'épidémie et nouveau confinement en Chine

La fièvre monte à Shijiazhuang (Chine). Personne ne sort et personne ne rentre dans cette ville de 11 millions d’habitants située à 300 km au sud-ouest de Pékin. Depuis la découverte du nouveau foyer de coronavirus début janvier, tout est désinfecté en permanence par une armée de volontaires humains aidés par des drones. 469 cas de contamination ont été détectés. Tous les habitants sont testés deux fois, les malades isolés, tracés et la population confinée. La nourriture est apportée au bas des immeubles. Pékin a peur A Pékin, la capitale redouble de mesures de vigilance contre le Covid-19 : prises de température, vérification des codes de santé sur son smartphone... Le port du masque est à nouveau recommandé. Par mesure de précaution, les écoliers seront en vacances deux semaines plus tôt que d’habitude. Il y a 31 cas de Covid-19 à Pékin. Les grandes vacances du Nouvel An chinois seront plus longues, mais elles risquent fort d’être gâchées, comme en 2020.