Coronavirus : un rebond de contaminations en Allemagne ?

Laurent Desbonnets commence par plusieurs questions : "N'y a-t-il pas trop de monde dans les rues ? Dans les magasins ? Est-il bien raisonnable qu'il y ait déjà 17% de déplacements en plus enregistrés à Berlin par rapport à la semaine dernière ?" Et il apporte la réponse d'Angela Merkel : "Et bien non ! La chancelière allemande est même sortie de ses gonds cette semaine, elle dénonce 'une orgie de discussion autour du déconfinement'."Une deuxième vague plus violenteLes virologues allemands sont sur la même longueur d'onde et vont même plus loin comme le précise l'envoyé spécial : "Si l'on continue comme ça, la deuxième vague pourrait être plus violente que la première et on a vu dès le début de la semaine, le rythme des nouvelles contaminations repartir sensiblement à la hausse. Et c'est dans ce contexte que certaines écoles commencent à rouvrir."