Coronavirus : le rôle des instances internationales pour faire la lumière sur l'épidémie

En pleine crise sanitaire, l'origine du coronavirus obsède tous les pays. Ainsi, tous les regards sont tournés vers le gouvernement chinois. "Les traités internationaux sont là pour énoncer un certain nombre de règles. Ce qui est très frappant dans cette crise sanitaire, c'est qu'on a un règlement sanitaire international, qui est un outil relativement satisfaisant. Cet instrument prévoit à la fois l'obligation, pour les Etats membres, de se doter d'un système pour faire face à des épidémies. D'autre part, ce règlement sanitaire stipule que les Etats doivent analyser et évaluer tout événement suspect", explique Sandra Szurek, spécialiste du droit international. "Demander une information claire à la Chine" Mais la Chine, par son silence et son envie de réformer de l'intérieur les organisations internationales, ne joue pas le jeu tel qu'il a été écrit. "La Chine n'a pas joué le jeu mais il y a aussi un certain nombre d'Etats qui n'ont pas mis en place un service sanitaire à la hauteur. Je crois qu'il faut avant tout demander à une organisation indépendante une information claire à la Chine sur l'origine du virus. Et ça, un certain nombre d'Etats pourraient en avoir l'initiative", conclut Sandra Szurek.