Coronavirus: La République tchèque opte à son tour pour le couvre-feu

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE OPTE À SON TOUR POUR LE COUVRE-FEU
CORONAVIRUS: LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE OPTE À SON TOUR POUR LE COUVRE-FEU

PRAGUE (Reuters) - La République tchèque a ordonné lundi un couvre-feu nocturne de 21h00 à 05h00, du 28 octobre au 3 novembre, pour lutter contre l'épidémie liée au nouveau coronavirus SARS-CoV-2.

Les magasins devront fermer à 20h00 tous les soirs ainsi que les dimanches, à l'exception des stations-service et des pharmacies.

Les écoles, les bars et restaurants ont déjà été fermés.

Ces nouvelles restrictions ont été annoncées par le ministre de la Santé Roman Prymula, lui-même sur la sellette après avoir été surpris la semaine dernière, sans masque, à la sortie d'un restaurant censé être fermé à une heure tardive de la soirée.

Le Premier ministre Andrej Babis, qui avait appelé cet épidémiologiste à la rescousse il y a tout juste un mois face à une aggravation de la crise sanitaire, l'a invité à démissionner. Son successeur pourrait être nommé dès jeudi.

Le gouvernement Babis est critiqué pour avoir levé dès le début de l'été les mesures de confinement et pour ne pas avoir rétabli assez vite de nouvelles restrictions face à une résurgence de l'épidémie.

La République tchèque, qui compte 10,7 millions d'habitants, a le plus grand nombre d'infections par habitant en Europe. Le bilan de l'épidémie a doublé depuis le 13 octobre, pour atteindre 2.377 morts.

(Jan Lopatka, Robert Muller et Jason Hovet; version française Jean-Stéphane Brosse)