Coronavirus : le régulateur européen "convaincu" des bénéfices du vaccin AstraZeneca

·1 min de lecture

Le régulateur européen au secours du vaccin AstraZeneca. L'Agence européenne des médicaments s'est dite mardi "fermement convaincue" des avantages de ce vaccin contre le Covid-19, dont l'utilisation est suspendue par plusieurs pays inquiets de possibles effets secondaires. "Nous sommes toujours fermement convaincus que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d'hospitalisation et de décès, l'emportent sur le risque de ces effets secondaires", a affirmé mardi la directrice exécutive de l'EMA, Emer Cooke. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 16 mars

L'Agence européenne des médicaments (EMA) "examine" également les effets "indésirables associés à tous les vaccins" contre le coronavirus. L'attention est pour le moment concentrée sur le vaccin AstraZeneca "en raison des incidents rapportés en Europe", mais "nous avons examiné (…) tous les vaccins actuellement en circulation", a expliqué Emer Cooke, en réponse à une question sur les cas de caillots sanguins dans le monde.

Allemagne, France, Italie…

Sept Etats européens (Allemagne, France, Italie, Slovénie, Espagne, Portugal et Lettonie) ont allongé lundi la liste des pays ayant suspendu par précaution l'administration du vaccin du laboratoire suédo-britannique suite à ces problèmes, tels que des difficultés à coaguler ou la formation de caillots (thrombose), dans l'attente d'un avis de l'EMA. La Suède, le Luxembourg et Chypre ont fait de même...


Lire la suite sur Europe1