Coronavirus : la région Auvergne-Rhône-Alpes veut massivement tester sa population

Quatre millions de tests en Auvergne-Rhône-Alpes, c'est ce que veut faire Laurent Wauquiez. Le président de la région parle d'une campagne non obligatoire concentrée pendant la semaine avant Noël. Une opération inédite en France. "Il faudra que l'on puisse mobiliser nos infirmières, le réseau des pharmaciens, je voudrais aussi que l'on puisse faire un travail avec tous ceux qui pourront nous accompagner. Cela va supposer à peu près 1 000 centres que l'on va organiser dans toute la région", indique Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un effet d'annonce ? Un énorme défi logistique. Olivier Véran se dit surpris et parle d'effet d'annonce. "Le directeur régional de l'Agence régionale de santé n'a pas été informé, ni le préfet. Ce qui est important, c'est d'être capable de mettre les gens à l'abri pour éviter les contaminations", indique le ministre de la Santé. Selon la région, une première commande de deux millions de tests antigéniques a été passée. Pour rappel, ce test rapide est moins fiable que le test PCR.