Coronavirus : dans "Quotidien", Nicolas Bedos adoucit (un peu) sa position controversée

·1 min de lecture

Quelques regrets, mais pas davantage. Invité de Quotidien, lundi soir, Nicolas Bedos s'est expliqué sur sa tribune anti-masques du mois de septembre. Il y a un mois, le comédien et réalisateur avait choqué en publiant un long texte sur son compte Instagram. "Soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles. Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants (…) Nous devons désormais vivre, quitte à mourir" du coronavirus.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 27 octobre

Bedos évoque "un texte excessif"

Après cette tribune, Nicolas Bedos avait été vivement critiqué par d’autres personnalités du monde du spectacle mais aussi et surtout par beaucoup d’hommes et de femmes politiques, à commencer par le ministre de la Santé, Olivier Véran. Dans Quotidien, l’acteur a été interrogé sur cette prise de position très controversée et a fait une sorte de mea culpa : "Je comprends la polémique, c'est un texte excessif, écrit dans la colère le lendemain de la messe organisée pour mon parrain, Jean-Loup Dabadie."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Comment le coronavirus s'est propagé dans les campagnes

> Au gouvernement, l'hypothèse d'un reconfinement n'est plus taboue

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favorise-t-il la mauvaise haleine ?

"C'est un texte un peu irresponsa...


Lire la suite sur Europe1