Coronavirus : Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

·1 min de lecture

EPIDEMIE - Le Premier ministre a fortement revu à la hausse les objectifs de vaccination, avançant que 96 % des 18.000 personnes contaminées par le Covid-19 recensées mardi n’étaient pas vaccinées

Le message avait le mérite d’être clair : « Dans la 4e vague, on y est », a affirmé Jean Castex ce mercredi, au « 13 Heures » de TF1. Le Premier ministre, qui sortait du conseil de défense, a précisé que le nombre de contaminations au Covid-19 avait bondi de 140 % en une semaine. Dans ce contexte, il a revu à la hausse les objectifs de vaccination face à la propagation du variant Delta, visant 50 millions de primo-injections d’ici à fin août, grâce notamment à l’ouverture de 5 millions de rendez-vous « dans les quinze jours ».

Quelles autres annonces a faites le Premier ministre ? 20 Minutes fait le point.

Vaccination à marche forcée

Selon le Premier ministre, 96 % des 18.000 personnes contaminées par le Covid-19 recensées mardi n’étaient pas vaccinées, poussant ainsi l’exécutif à mettre un nouveau coup de collier sur la campagne vaccinale. Engagé dans un délicat contre-la-montre, le chef du gouvernement a ainsi annoncé l’ouverture de 5 millions de nouveaux créneaux de vaccination dans les deux prochaines semaines avec, à l’horizon, une cible de huit millions de primo-vaccinés supplémentaires dans cet intervalle.

En avance sur le tableau de marche fixé en juin, à savoir le but de 40 millions (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Incubation, contagiosité… Pourquoi le variant Delta est-il si problématique ?
Coronavirus : Les restaurateurs devront demander le pass sanitaire des clients mais ne vérifieront pas l’identité, confirme Jean Castex
Pass sanitaire : Lieux, contrôles, calendrier… Ce qui change ce mercredi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles