Coronavirus : quels sont les critères pour bénéficier de l'aide de 1 500 euros du fonds de solidarité créé par le gouvernement ?

Sarah Lemoine

Les ordonnances publiées mercredi 25 mars l’ont confirmé. Un fonds de solidarité va être créé pour soutenir les plus petites entreprises frappées de plein fouet par la crise liée à l'épidémie de coronavirus. Un fonds qui doit s'élever à près d'un milliard d'euros, dont 250 millions d'euros apportés par les régions. Par ailleurs, certaines entreprises, notamment des assureurs, ont indiqué qu'elles allaient y contribuer à hauteur de 200 millions d'euros.

>> Suivez les dernières infos liées à l'épidémie de coronavirus en direct


L'aide peut aller jusqu'à 1 500 euros, sous conditions. En attendant la publication du décret qui précise les conditions d’éligibilité et d’attribution, le ministère de l’Économie a apporté une précision jeudi 26 mars : cette aide financière n’est pas forfaitaire. Bercy a aussi publié un document pour expliquer quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier de cette aide.

Moins de 11 salariés et d'un million d'euros de chiffre d'affaires

Le gouvernement a posé plusieurs conditions autour de cette aide financière de 1 500 euros. Pour pouvoir la réclamer, il faut être une très petite entreprise (moins de 11 salariés), un artisan, un commerçant, être en profession libérale ou auto entrepreneur (dans des conditions qui restent à préciser). Ensuite, il faut réaliser un chiffre d’affaires de moins d'un million d’euros par an et un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi