Coronavirus : quatre questions sur la variante identifiée au Royaume-Uni

·1 min de lecture

Le Royaume-Uni s'est retrouvé isolé du reste du monde, lundi, après les décisions de nombreux pays, dont la France, de stopper les vols en provenance des aéroports britanniques à la suite de l'annonce par les autorités du pays de l'identification d'une souche mutante du coronavirus. Face à cette souche dite beaucoup plus contagieuse, le gouvernement britannique a décidé en urgence le reconfinement de Londres et du Sud-Est du pays. Alors que de nombreuses questions se posent sur la gravité de l'apparition de cette nouvelle souche, Europe 1 fait le point.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 21 décembre

Est-ce une situation inédite ?

L'apparition de variantes du coronavirus relève d'un processus normal, car pour se diffuser, les virus reproduisent de façon générale des copies d'eux-mêmes. Plusieurs centaines de variantes du coronavirus ont d'ailleurs déjà été identifiées à travers le monde. "On n'est pas en train de basculer vraiment dans autre chose, mais on a une évolution qui était plus ou moins inéluctable", observe le médecin et généticien Axel Kahn, lundi soir sur Europe 1. "Tant que le virus circule à un haut niveau, il y aura des mutations (...) qui vont lui conférer un avantage."

Et plus le virus se diffuse largement, plus il y a un risque de retrouver des variantes problématiques. C'est d'ailleurs ce qui inquiète les autorités britanniques concernant la souche mutante en question. Celle-ci semble rendre le virus plus contagieux d...


Lire la suite sur Europe1