Coronavirus : Pubs et restos ouverts, pas de masque… A Guernesey, la vie normale coupée du monde

Camille Allain
·1 min de lecture

DECONFINEE - L’île qui abrite 65.000 habitants a vécu deux confinements stricts pour éradiquer les cas positifs. La population vit en autarcie depuis plus d’un an.

C’est un environnement que l’on n’a plus connu depuis plus d’un an. Une vie « normale » où aucune loi n’impose le port du masque. Où les restaurants sont ouverts et les bars accueillent une foule clairsemée de personnes sortant du travail et profitant d’un café ou d’une bière pression fraîchement servie. Une vie où les hôpitaux soignent normalement sans crainte de devoir intuber plusieurs patients dans une même nuit. Cette vie que l’on regrette tant existe encore dans certains territoires. Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé un renforcement des restrictions sanitaires en raison de la propagation galopante de l’épidémie de Covid-19 en France, certains profitent d’une vie normale, à quelques kilomètres seulement des côtes normandes et bretonnes.

Sur l’île de Guernesey, les habitants n’entendent parler du coronavirus qu’au moment où ils allument la télé le soir pour regarder les informations émanant d’Angleterre ou de France. « On ne réalise pas trop ce qu’il se passe ailleurs. C’est comme si on viva(...) Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :



À lire aussi :
Coronavirus : Restaurants, cafés, cinémas, musées… Certains lieux pourraient rouvrir progressivement « à partir de mi-mai »
Coronavirus en Bretagne : « Nous sommes tous présidents de la République »… L’appel des médecins au respect des règles
Confinement : La consommation d'alcool sur la voie publique interdite, prévient Jean Castex