Coronavirus: les professionnels de santé britanniques redoutent une deuxième vague

Alors que le Royaume-Uni s’apprête à connaître un assouplissement majeur du confinement le 4 juillet prochain, les professionnels de la santé viennent de tirer la sonnette d’alarme : ils demandent au gouvernement de préparer le pays au « risque réel » d’une seconde vague de la pandémie de coronavirus.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Dans une lettre ouverte publiée dans la très réputée publication médicale British Medical Journal, les représentants de la profession préviennent le gouvernement qu’il doit agir d’urgence pour empêcher une nouvelle vague de décès.

Les médecins s’inquiètent de la réouverture en masse, dans une dizaine de jours, des restaurants, pubs, cinémas et coiffeurs et surtout de la réduction de 2 mètres à 1 mètre de la distance recommandée entre deux personnes.

Le monde médical craint l’apparition de nombreux foyers locaux et veut que le pays soit préparé. Les signataires demandent la mise sur pied d’une commission à l’approche « constructive et non partisane » avec pour tâche d’« évaluer la situation dans les quatre nations du royaume et de repérer les points faibles qui nécessitent des mesures urgentes pour éviter plus de morts et faire repartir l’économie ». Ce groupe devrait présenter ses recommandations entre le mois d’août et le mois d'octobre au plus tard.

Le Royaume-Uni est l’un des pays les plus endeuillés au monde avec plus de 52 000 morts en comptant les cas suspectés de Covid-19, et le gouvernement de Boris Johnson est régulièrement critiqué pour sa gestion de la pandémie. Mais le Premier ministre affirme que le pays a fait suffisamment de progrès pour contrôler le virus, tout en reconnaissant qu’un assouplissement n’est pas sans risque. Mais il assure avancer très prudemment.