Coronavirus : ce proche de Nicolas Sarkozy "pétrifié" par la situation

Depuis le 1er mars, le nombre de décès en France des suites du coronavirus ne fait que s’alourdir au fil des jours. Une situation préoccupante aux yeux des Français parmi lesquels certains hommes politiques qui broient du noir. C’est le cas du sénateur parisien Pierre Charon, âgé de 69 ans. Ce proche de Nicolas Sarkozy voire son pilier au sein de la droite a beaucoup de mal à rester confiant vis-à-vis de cette situation sanitaire.

« On est tous pétrifiés, horrifiés par ce qui nous arrive », commente le sénateur Les Républicains dans une interview au Parisien dimanche. Son conseil pour ne pas se laisser emporter par le stress ? « Il ne faut pas écouter les chaînes d’info en continu. Dimanche soir, j’ai regardé Papy fait de la résistance. Ça permet d’aller au lit sans Lexomil », s’amuse-t-il, avec une pointe de vérité tout de même.

Des collègues « bien plus chaleureux que d’habitude »

Malgré le confinement, les hommes politiques continuent à travailler en échangeant par les plateformes de type Skype. En pleine crise sanitaire, ces réunions entre membres du Parlement «  servent presque de catharsis collective », écrivent nos confrères. D’ailleurs, Pierre Charon, qui a récemment malmené François Hollande, trouve que ses collègues sont « bien plus chaleureux que d’habitude. » Autre personnalité politique très inquiète ? Gérard Larcher, le président du Sénat, qui ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour son père nonagénaire, résident d’un Ehpad en Normandie.

Retrouvez cet article sur GALA

Les Enfoirés : Mimie Mathy annonce un projet “très chouette” pour aider les soignants
Emmanuel Macron : comment l'Airbus présidentiel participe à la lutte contre le coronavirus
Le rôle de Madonna au côté du milliardaire Bill Gates dans la lutte contre le coronavirus
Pierre Benichou "agacé" d’être réduit aux Grosses Têtes : ce "regret" qu'il a eu jusqu'à sa mort
Crise sanitaire : quand Jacques Chirac forçait la main de Lionel Jospin