Coronavirus: premier cas en Suisse, le salon de l'auto de Genève menacé

1 / 2

Coronavirus: premier cas en Suisse, le salon de l'auto de Genève menacé

Les autorités helvétiques ont annoncé mardi un premier cas de personne atteinte par le nouveau coronavirus sur le territoire de la Suisse, dans une région proche de l'Italie.
    
Ce premier cas "est confirmé", a déclaré à l'AFP une porte-parole des services fédéraux de santé. Il a été découvert dans le canton italophone du Tessin, frontalier de l'Italie, a indiqué le canton sur son site internet.

Des cas de la maladie apparue en Chine ont déjà été recensés dans les pays voisins, en France, en Allemagne, en Autriche ou en Italie.
    
De quoi faire planer une menace sur le salon de l'automobile de Genève qui doit se tenir début mars. Hier, les organisateurs ont contacté tous les exposants qui viennent des zones à risque.

Plusieurs grands salons déjà annulés

On leur demande de s'assurer que leur personnel réussisse les tests de contrôle, et ne présentent "aucun symptôme d'infection dans les 14 jours précédant leur arrivée en Suisse, afin d'éviter tout risque de propagation", peut on lire sur le site du salon.

Palexpo, qui organise l'événement, dit travailler avec le canton de Genève sur un plan d'action sanitaire modulable en temps réel.

Interrogé par BFM Auto, Palexpo indique néanmoins que "selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), qui suit les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), des événements tels que le GIMS ne présentent actuellement aucun risque pour la santé. Il...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi